Promesse de donner la priorité à Orléans à Queen’s Park

Le conseiller municipal Stephen Blais est heureux d’annoncer sa candidature pour devenir le prochain député provincial d’Orléans. La démission de Marie-France Lalonde a ouvert une élection partielle à Orléans.

En vertu de la Loi sur l’Assemblée législative, une élection partielle doit être déclenchée dans les six mois suivant la date de la démission de Marie-France Lalonde de Queen’s Park. Par conséquent, le premier ministre Ford doit déclencher une élection partielle au plus tard le 23 mars 2020. La date exacte sera déterminée par le premier ministre.

Au cours des prochaines semaines, le Parti libéral de l’Ontario tiendra une réunion de mise en candidature à laquelle le conseiller Blais sera candidat. Si sa candidature est retenue, il deviendra le candidat du parti libéral de l’Ontario à Orléans.

« En tant que conseiller du quartier Cumberland, j’ai représenté l’une des communautés à la croissance la plus rapide à Ottawa », ajoute Blais. « Nous avons travaillé dur pour équilibrer les besoins d’une communauté grandissante de jeunes familles tout en maintenant une approche fiscale qui assure une évolution prévisible des coûts.

« Nous avons accompli beaucoup ensemble, mais Orléans a besoin d’un représentant fort à Queen’s Park », a déclaré le conseiller Blais. « Si j’ai la chance de gagner la confiance des électeurs, mon bilan montre que je travaillerai pour que nous obtenions notre juste part des investissements qui contribueront à renforcer davantage notre communauté. »

CITATIONS

 « Stephen a été une voix incroyablement travaillante, dévouée et puissante pour Orléans et l’est. Que ce soit pour aider à obtenir des emplois dans son quartier ou pour s’assurer que le TLR se rend sur la route de Trim, il est un combattant éprouvé pour sa communauté. »
Jim Watson
Maire d’Ottawa

« Je suis heureuse de soutenir mon ami, Stephen Blais, comme prochain député provinciale d’Orléans. Stephen s’est battu pour protéger les droits des Franco-Ontariens et a contribué à faire d’Orléans une merveilleuse communauté bilingue et diversifiée. »
Madeleine Meilleur
Ancienne ministre des Affaires francophones et Procureur général de l’Ontario

« Après avoir travaillé en étroite collaboration avec Stephen alors qu’il était président d’association communautaire, conseiller scolaire et conseiller municipal, j’ai été témoin de son engagement sans pareil pour Orléans. Malgré une bataille difficile à l’hôtel de ville, nous avons travaillé ensemble pour amener le train léger dans notre communauté, c’est pourquoi nous ne sommes pas en reste. »
Bob Monette
Ancien maire adjoint et conseiller municipal du quartier d’Orléans

« Nous avons besoin de Stephen à Queen’s Park pour progresser sur les questions qui importent le plus pour notre communauté, telles que la réduction des temps de déplacement, la création d’emplois et la facilitation de la vie des familles. Stephen connaît Orléans et nous avons besoin de lui comme partenaire provincial. Nous ne méritons rien de moins. »
Matthew Luloff
Conseiller municipal du quartier d’Orléans

« Stephen et moi ne sommes peut-être pas toujours d’accord sur certaines questions, mais il a démontré sa volonté et son ouverture d’esprit pour travailler avec des officiels de tous les côtés.  Stephen est un allié de poids pour renforcer le patrimoine francophone à Orléans et à Ottawa. Nous avons besoin de cet engagement et de cette connaissance des affaires municipales à Queen’s Park plus que jamais. »
Mathieu Fleury
Conseiller municipal du quartier Rideau-Vanier

« Stephen a été un excellent représentant local et sera un formidable champion pour Orléans en tant que prochain député. »
Linda Dunn
Ancien maire adjoint de Cumberland

« Depuis plus de dix ans, je connais Stephen comme une personne profondément ancrée dans le fait de voir Orléans devenir une communauté bilingue, multiculturelle et florissante. Son approche multi-partisane et collaborative fait partie des raisons pour lesquelles il a été en mesure de sécuriser des investissements pour réduire les temps de déplacement, construire des parcs, des artères routières et des installations de loisirs. »
Dan Boudria
Conseiller scolaire

Faits en bref sur les réalisations du conseil municipal de Stephen:

Un rapport publié en 2006 par la Ville d’Ottawa faisait état d’un investissement total de seulement 100 millions de dollars dans les routes et le transport en commun dans l’est de la ville au cours des 15 années précédentes (depuis 1991). Depuis son entrée en fonction en décembre 2010, Stephen a contribué à la réalisation d’investissements en infrastructures de plus de 750 millions de dollars à Orléans et à Cumberland.

Stephen a rapidement fait sa marque en remportant des victoires en obtenant la Ville d’Ottawa procéder à une évaluation environnementale afin d’élargir l’autoroute 174 et d’étendre le train léger sur rail Transit vers Orléans, dans le cadre de la deuxième étape du programme de train léger sur rail d’Ottawa. (Il y avait jamais eu pour projet d’étendre le TLR à la plus grande banlieue d’Ottawa).

Depuis son élection, plus d’une douzaine de nouveaux parcs ont été construits dans le quartier Cumberland.  Célèbre pour l’approbation de lotissements en attente jusqu’à ce que les développeurs s’engagent avec la construction du parc, Stephen a ensuite travaillé avec la communauté de développement pour construire une expansion de 8 millions de dollars vers Millennium Park financée à 100% par des frais de développement.

La première nouvelle piscine à Ottawa depuis la fusion a vu le jour sous la direction de Stephen leadership avec la construction du centre récréatif François Dupuis. En 2018, le centre avait déjà été agrandi en ajoutant un gymnase complet, des terrains de soccer et de cricket et des plans pour l’ajout d’une bibliothèque en vue de le transformer en l’un des plus importants carrefours communautaires de l’est d’Ottawa.

Après des années de travail préparatoire, Stephen a eu le plaisir de participer à la plus grande annonce d’emplois de l’histoire de l’est d’Ottawa. Amazon.com a collaboré avec Broccolini Construction pour établir un centre de distribution d’un million de pieds carrés à Carlsbad Springs, qui représente un investissement du secteur privé de 200 millions de dollars dans le quartier Cumberland. Pendant la construction, ce projet a créé 1 500 emplois dans 30 métiers différents. Une fois ouvert, plus de 600 emplois permanents ont été créés.

Faits en bref sur les réalisations de Stephen à titre de conseiller scolaire :

En septembre 2010, après des décennies d’inaction, St. Matthew’s et Lester B. Pearson, deux écoles secondaires de l’est d’Ottawa, ont finalement été complétées pour remplacer bon nombre de leurs portables vieillissantes, grâce aux efforts inlassables de Stephen.

Durant son mandat de conseiller, le conseil a adopté quatre budgets équilibrés consécutifs et augmenté les fonds de réserve.

Le conseil a adopté une approche plus verte et a investi dans les élèves les plus vulnérables.

Stephen cite sa décision de renoncer à la hausse de salaire de 150% pour les conseillers scolaires, qu’il a personnellement fait don à la sensibilisation au cancer du sein, le soutien aux familles de militaires, le programme de petits déjeuners à l’école et une bourse de l’Université Carleton, comme sa réalisation la plus importante.